Message d'Arecibo et Pioneer Corporation : expression libre et communication éthique dans l'aspect informatique.

Aller en bas

Message d'Arecibo et Pioneer Corporation : expression libre et communication éthique dans l'aspect informatique.

Message par yanis la chouette le Ven 16 Nov - 16:57

Message d'Arecibo : il y a 44 ans, une bouteille lancée dans l'espace
Le 16 octobre 1974, des scientifiques de Porto Rico ont envoyé le premier message d'Arecibo.
Il s'agissait d'un message radio émis vers l'espace.

Par LePoint.fr

Publié le 16/11/2018 à 08:39 | Le Point.fr...

C'est une éternelle question : sommes-nous entourés d'extraterrestres ? En 1974, un groupe de scientifiques veut entrer en communication avec l'objectif de trouver des vies intelligentes extraterrestres. Le 16 novembre, Frank Drake, Carl Sagan et leurs collègues décident de se réunir à l'observatoire d'Arecibo au milieu des forêts tropicales de l'île de Porto Rico (États-Unis). Ils envoient de cet observatoire le premier message d'Arecibo. Il s'agit d'un message radio de trois minutes contenant une série de 1 679 chiffres exactement. Ce vendredi, Google lui consacre un doodle (photo ci-dessous).
PUBLICITÉ

inRead invented by Teads


Ce nombre n'a pas été choisi au hasard. Il est le produit de deux nombres premiers pouvant être rangés dans une grille de 73 rangées sur 23 colonnes. Ce type de message est considéré comme pouvant être décodé de façon universelle et envoyé à des galaxies éloignées. Le message est un rendu infographique de l'humanité : il y a d'abord l'ADN, ensuite un humain de taille moyenne, à savoir 1 m 76, puis le système solaire, et enfin la représentation du radiotélescope Arecibo.


Pas de réponse avant 25 000 ans

Le Doodle que Google consacre au message d'Arecibo

©️ Google
Ce message avait pour destination l'amas globulaire M13, situé à 25 000 années-lumière de la Terre. Il a été envoyé pour fêter la grande amélioration technologique du radiotélescope Arecibo et de ses capacités de transmission. À l'époque, son antenne de 1 000 pieds de diamètre en faisait le plus puissant et plus grand du monde. Depuis, un télescope chinois lui a ravi ce titre. Selon les scientifiques, le message d'Arecibo mettra donc près de 25 000 ans à atteindre sa destination. Depuis son envoi, il n'aurait parcouru que 259 000 milliards de kilomètres, soit une infime fraction des 146 965 638 531 210 240 kilomètres environ de sa destination finale.
À lire aussi Signal extraterrestre : les scientifiques tiennent une explication

En envoyant ce message, les scientifiques américains savaient qu'ils n'auraient pas de réponse au cours de leur existence. Mais ils étaient attirés par cette envie de savoir où sont ces extraterrestres, combien ils sont et s'ils ont une forme d'intelligence. Il semblerait qu'ils aient été guidés par le livre du physicien Enrico Fermi sorti en 1950 Où sont-ils ? et qui traite de cette question. Depuis ce premier message transmis à travers les galaxies, il y en a eu d'autres. En 2008, la Nasa a envoyé la chanson des Beatles « Across the Universe » à travers l'Univers avec pour destination : l'Étoile polaire. Le scénario du film Pixels avec Adam Sandler de 2015 reprend cette idée, avec des vidéos de jeux d'arcade Atari envoyés en 1982 dans l'espace.

et

La Chine inaugure son radiotélescope, le plus grand du monde
AFP
Modifié le 25/09/2016 à 18:21 - Publié le 25/09/2016 à 16:02 | AFP

Le plus grand radiotélescope du monde est entré en service dimanche dans le sud-ouest de la Chine, dans le cadre d'un projet faramineux dont l'ambition est selon Pékin de détecter une vie intelligente extraterrestre.
PUBLICITÉ

inRead invented by Teads


Appelé par les scientifiques Five-hundred-metre Aperture Spherical Radio Telescope (FAST), le télescope a commencé à fonctionner vers midi, a annoncé l'agence Chine nouvelle.

Le FAST, qui présente une ouverture sphérique d'un diamètre de 500 mètres, couvrant une surface équivalente à 30 terrains de football, est installé dans une zone rurale de la province du Guizhou (sud-ouest), entre trois collines karstiques.

Le radiotélescope FAST de Pingtang, dans le sud-ouest de la Chine, en construction le 29 juillet 2015 ©️ STR AFP/ArchivesLe radiotélescope FAST de Pingtang, dans le sud-ouest de la Chine, en construction le 29 juillet 2015 ©️ STR AFP/Archives
L'installation, dont la construction avait commencé en mars 2011, a coûté 1,2 milliard de yuans (165 millions d'euros) et dépasse nettement en dimension le radiotélescope d'Arecibo, située dans l'île de Porto Rico, qui a un diamètre de 305 mètres.

Le directeur général de la Société chinoise d'astronomie, Wu Xiangping, avait déclaré l'an passé à Chine nouvelle que le haut degré de sensibilité du FAST allait "aider à rechercher de la vie intelligente en dehors de notre galaxie".

Près de 10.000 habitants résidant dans un rayon de cinq kilomètres autour du dispositif d'écoute ont été réinstallés plus loin pour laisser place au téléscope.

Des centaines de milliers de Chinois ont dans le passé été déplacés pour laisser le champ libre à de vastes projets d'infrastructures comme des barrages et des canaux. Un grand nombre s'est plaint de dédommagements trop faibles.

Le plus grand radiotélescope du monde en Chine ©️ Kun TIAN, Gillian HANDYSIDE AFPLe plus grand radiotélescope du monde en Chine ©️ Kun TIAN, Gillian HANDYSIDE AFP
Pékin augmente ses investissements dans l'astronomie tout en accélérant son programme d'exploration spatiale à coups de milliards d'euros, avec l'ambition d'installer une station permanente en orbite avant 2020, et à terme d'envoyer un homme sur la Lune.

25/09/2016 18:19:03 -  Pékin (AFP) -  ©️ 2016 AFP

The velamen of an orchid and Le Rien, la Nudité, Y'becca, La Laïcité

Y'becca....
La République de L'Olivier....
Sonny Rhodes The Ballad of Serenity ...
https://www.youtube.com/watch?v=JPwkDF5AxQM

Le référendum est une institution et en cela, il n'est jamais dit que le principe du Référendum est une forme d'émancipation envers les autorités publiques... Le Référendum est la manière la plus noble auquel une loi peut être établi: Pourtant, un jour, Louis Napoléon utilisa cette manière du suffrage universel direct qui marqua les esprits... Le Peuple ne peut pourtant nier le rôle évident que représente le référendum dans le principe civique et morale de "l'individue et de l'individu" dans le terme de Démocratie... Ce principe pourtant, peut être juste consultatif mais il permet ainsi à l'individu de se mettre en situation auquel se retrouve exposer les élu"e"s... Certains voient dans le référendum une forme de combat de coq ou de boxe, en tout cas, à l'image d'un vote électif, il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie doit faire face: Il surpasse l'aspect de l'état et sans le remettre en cause, il est capable de pointer certaines choses de la vie quotidienne. Dans certains pays, il y a l'aspect de pétition qui peuvent être soumise au suffrage universel indirect... Le suffrage universel direct auquel appartient le Référendum est un aspect essentiel du caractère humain auquel un peuple veut s'adresse envers ses nouvelles générations... Le fait de débattre est un outil essentiel en terme de communication et pourtant dans certains cas, la question du Référendum relève de l'intérêt de l'état régalien, c'est en cela que certains hésitent sur son aspect même mais il montre l'aspect même de l'interlocuteur qui propose le sujet de la question. Le référendum est une loi d'utopie qui pourtant montre l'aspect réel de l'individu dans la société: En cela, j'accorde une importance réelle dans la constitution de Y'becca et des Républiques d'Israël et de la Palestine ainsi que dans toutes les Nations Morales et Physiques pour une reconnaissance morale et intellectuel dans le référendum: Son vote est lié malheureusement à des disputes entre des élu"e"s du Suffrage universel indirect... Toutefois, tout comme le vote direct du parlement et tout vote indirect du parlement, le référendum ne peut être organiser pour un Conflits d’intérêts et en cela, c'est au pouvoir judiciaire et à ses membres qu'il soit public et privé tout en maintenant et mettant l'aspect du service public militaire et civil dans la lutte contre les Conflits d’intérêts qui pourrait s'ingérer dans la teneur du débat et du vote: L'aspect du Général, de la société et l'individu doit être soulever en soulevant toutes les égalités et inégalités que peuvent engendrer le référendum... Certains peuvent s'amuser à créer de lois et des référendum pour des Conflits d’intérêts, pour créer des désordres et par gloire personnel... Cela n'est pas dans l'intérêt de l'harmonie sereine auquel nous devons être en ces situations profondes de changement de climat: "De jour en jour; le petit Nuage de Magellan et La Galaxie d'Andromède évolue depuis µ Êta Careme" s'écrie Nagaliew la mouette aux yeux verts..."
L'aspect du référendum est un droit de cité et de navire dans les prochains siècles à venir; et le juge suprême de la république de l'olivier s'y engage et dans des situations d'urgence, notre professionnalisme institué par la philosophie et la prudence du référendum nous permettra d'avoir l'anticipation sur le danger qu'il soit matérielle, morale et naturelle, ils peuvent être distinct ou englobé, Le référendum et ses principes il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie, une armée ou un navire doit faire face... Le Laïc et l’Éternel devant la démocratie et la Nature. Conflits d’intérêts... Le clans des mouettes et la cinquième république devant l'adversité des peurs et des intérêts... Nous sommes prêt à faire face à l'avenir... La République de l'Olivier...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS

yanis la chouette

Messages : 601
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message d'Arecibo et Pioneer Corporation : expression libre et communication éthique dans l'aspect informatique.

Message par yanis la chouette le Ven 16 Nov - 17:08

Pioneer Corporation est une multinationale japonaise basée à Tokyo et qui naquit en 1938. Initialement réparateur de radio et de haut-parleurs pour automobile, la marque s'est spécialisée dans l'électronique en proposant des lecteurs CD et DVD pour la Hi-Fi et toute une gamme de platines CD et table de mixage pour les DJs. On peut citer la fameuse série de platines CDJ et la gamme de tables de mixage DJM. La marque propose aussi du matériel de cyclisme, pour la réparation et l'entretien de vélo2. Actuellement, la marque développe du matériel de sonorisation pour les concerts, festivals...

Elle est devenue une des marques référence dans le monde du Djing avec son excellent matériel utilisé par un grand nombre de DJs : dans les années 2010, et plus particulièrement à partir de 2013 où les ventes progressent sensiblement, la marque occupe pratiquement les deux-tiers du marché des produits pour DJ avec un chiffre d'affaires pour ce domaine de 200 millions de dollars3.

Histoire
Pioneer est le premier concepteur des enregistreurs DVD lancé en 1997 mais aussi plus récemment du premier enregistreur Blu-Ray lancé en 2006.

La société a dévoilé au Consumer Electronics Show de Las Vegas un nouvel écran plasma de 9 mm d'épaisseur et de 50 pouces (127 cm) de diagonale du nom de Project Kuro. Cette performance est le fruit de 10 ans de recherche.

Le 6 février 2009, Nikkei Business aurait annoncé que Pioneer allait arrêter toute activité de sa division Téléviseurs (plasma et LCD) suite aux lourdes pertes enregistrées4. La production de lecteurs de DVD, de son côté, serait regroupée avec celle de Sharp, actionnaire de Pioneer.

En septembre 2014, Pioneer vend sa filiale AV biz à Onkyo, il acquiert par ce biais une participation de 15 % dans Onkyo5. Le même mois, Pioneer annonce la vente ses activités de DJ à KKR pour environ 550 millions de dollars6.

Pioneer Corporation
パイオニア株式会社
logo de Pioneer (entreprise)
Logo de Pioneer
illustration de Pioneer (entreprise)
Création 1938 à Tokyo
Fondateurs Nozomu Matsumoto (en)
Forme juridique Public K.K.
Action TSE : 6773 [archive]
Slogan sound.vision.soul
Siège social Meguro, Tokyo
Drapeau du Japon Japon
Direction Susumu Kotani, Président
Actionnaires Onkyo
Effectif 37 622 (consolidé au 31 mars 2007)
Site web Pioneer Corporation [archive]
Chiffre d’affaires en augmentation 797 milliards de yen (31 mars 2007)1
Résultat net en diminution 6,7 milliards de yen (31 mars 2007)

Références
↑ Corporate Profile [archive]
↑ (en) « Pioneer » [archive], sur www.pioneer-car.eu (consulté le 7 avril 2017)
↑ « En chiffres », DJ Magazine, Lyon, no 10,‎ juin/juillet 2015, p. 12 (ISSN 2271-006X)
↑ Arrêt de l'activité Téléviseurs de Pioneer ? [archive]
↑ Pioneer to sell home AV biz to Onkyo, take 14.95 percent stake in Onkyo [archive], Reuters, 12 septembre 2014
↑ Pioneer to spin off DJ audio unit to KKR in $550 million deal [archive], Sophie Knight, Reuters, 16 septembre 2014
Liens externes
Pioneer [archive] - Site officiel de Pioneer France

Mal's Song by Vixy and Tony Lyrics...
https://www.youtube.com/watch?v=wof_mvcB0YA

SI LE VENT SOUFFLE VERS LE NORD ALORS JE VAIS VERS LE NORD....

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS

yanis la chouette

Messages : 601
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message d'Arecibo et Pioneer Corporation : expression libre et communication éthique dans l'aspect informatique.

Message par yanis la chouette le Ven 16 Nov - 17:14

L'exploration de Mercure à l'aide de sondes spatiales est tardive car la planète intéresse moins les scientifiques que Mars et Vénus et elle représente une destination difficile à atteindre du fait de la proximité du Soleil. En 2016, seules deux sondes spatiales de la NASA ont étudié la planète, Mariner 10 qui a effectué de simples survols en 1974 et 1975 et MESSENGER lancée en 2004 qui en a fait une étude détaillée entre 2011 et 2015 après s'être mis en orbite. Une troisième mission baptisée BepiColombo et développée conjointement par l'Agence spatiale européenne et l'Agence spatiale japonaise doit être lancée entre le 5 et le 30 octobre 2018 et atteindre Mercure en 2024. La principale découverte de ces missions menées in situ (sur les lieux) porte sur la présence d'un champ magnétique qui semble indiquer que Mercure dispose d'un noyau encore partiellement liquide contrairement aux hypothèses effectuées.

La planète Mercure
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?
Une planète difficile à atteindre
La mise en orbite d'une mission spatiale autour de la planète Mercure nécessite de faire face à deux difficultés que seules des évolutions relativement récentes de la technique astronautique ont permis de surmonter. Pour se placer en orbite autour de Mercure en suivant une trajectoire directe, une sonde lancée depuis la Terre doit, en vol direct (orbite de Hohmann) réduire fortement sa vitesse orbitale (de 13 km/s pour un départ depuis une orbite à 300 km de la surface de la Terre vers une orbite à 200 km de la surface de Mercure) sans compter l'énergie nécessaire pour se placer dans le plan orbital de Mercure qui est incliné de 7° par rapport à l’écliptique1. Le recours à une trajectoire directe est donc particulièrement coûteux. Au milieu des années 1980, les progrès dans le domaine de la mécanique spatiale rendent ce type de mission réalisable à un coût raisonnable grâce à un enchainement de manœuvres d’assistance gravitationnelle. La proximité du Soleil constitue la deuxième difficulté d’une mission vers Mercure : une sonde orbitant autour de la planète reçoit onze fois plus d’énergie du Soleil que lorsqu’elle se situe sur une orbite terrestre et le sol de Mercure sur sa face éclairée réfléchit une grande partie de la chaleur qu’il reçoit du Soleil, accroissant les contraintes thermiques subies par un engin croisant à basse altitude.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Exploration_de_Mercure

AINSI,

BepiColombo : l'étonnante protection thermique de la sonde qui va étudier Mercure.

Dans la nuit de vendredi à samedi, Arianespace a lancé BepiColombo à destination de la planète Mercure qu'elle atteindra au terme de sept années de voyage dans l'espace. Du fait de la proximité de la planète au Soleil, la sonde évoluera dans un environnement très chaud dont il a fallu tenir compte au moment de sa conception. La protection thermique du satellite, véritable challenge de la mission, a été réalisée par Thales Alenia Space. Paolo Musi, le responsable des programmes scientifiques, nous explique comment la sonde sera protégée des rayonnements et de la chaleur du Soleil.

Sans surprise, Ariane 5 a lancé avec succès la sonde BepiColombo à destination de Mercure. Le satellite, d'une masse au lancement de 4.081 kg, a été injecté sur une orbite hyperbolique de libération, avec comme paramètres une vitesse à l'infini de 3.475 mètres par seconde et une déclinaison de - 3,8 degrés. Sept années seront nécessaires à la sonde et neuf manœuvres d'assistances gravitationnelles (une autour de la Terre, deux autour de Vénus et six autour de Mercure) pour atteindre la planète Mercure et se mettre en orbite autour.


Décollage d'Ariane 5 avec à son bord la sonde BepiColombo qui a quitté la Terre à destination de Mercure, la planète tellurique la plus petite et la moins explorée du Système solaire. ©️ ESA, S. Corvaja
Décollage d'Ariane 5 avec à son bord la sonde BepiColombo qui a quitté la Terre à destination de Mercure, la planète tellurique la plus petite et la moins explorée du Système solaire. ©️ ESA, S. Corvaja

Dès son arrivée à proximité de Mercure, la sonde BepiColombo sera soumise à un environnement radiatif si intense que le satellite subira des températures de plus de 350 °C avec des expositions locales du réflecteur d'antenne à plus de 400 °C.

Pour se protéger de ces températures, qui feraient fondre n'importe quel composant ou instrument de la sonde, Airbus Defence & Space a confié à Thales Alenia Space la réalisation de la protection thermique du satellite, « le véritable challenge de la mission », nous explique Paolo Musi, le responsable des programmes scientifiques chez Thales Alenia Space. Elle a été conçue pour garantir une plage de température de « fonctionnement de l'électronique qui se trouve à l'intérieur du satellite, inférieure à 40 °C lorsque le satellite est exposé à un flux thermique provenant du Soleil supérieur à 14 kilowatts/m2, soit environ 10 fois le flux solaire observé en orbite terrestre ». Dans ces conditions environnementales, la surface externe du satellite « dépassera les 400 degrés Celsius ». À cette contrainte, s'en ajoute une autre. Tous les matériaux exposés devront également « résister sans dégradation au rayonnement ultraviolet très intense et au flux de particules chargées du vent solaire ».

Résister à des températures extrêmes : le véritable challenge de la mission
Le succès de la mission dépend pour partie du bon fonctionnement de ce système de contrôle thermique, « qui maintient tous les composants et les instruments à l'intérieur d'une plage acceptable de températures en dessous de 40 degrés Celsius ». Thales Alenia Space a donc développé des solutions techniques spécifiques très innovantes telles qu'une isolation multicouche externe, des céramiques, des revêtements diélectriques, ou encore les mécanismes à haute température pour l'antenne externe et les panneaux solaires.

À la fois proche de Mercure et du Soleil, l'orbiteur européen MPO (Mercury Planetary Orbiter) est le module qui « subira les contraintes thermiques les plus fortes » par rapport à l'orbiteur MMO (Mercury Magnetospheric Orbiter), fourni par le Japon. MPO tournera autour de Mercure en orbite basse polaire faiblement elliptique, à une altitude comprise entre 480 km et 1.500 km tandis que le MMO japonais sera placé en orbite elliptique polaire, de 600 km par 11.800 km. Pour protéger efficacement l'orbiteur MPO de la lumière et du rayonnement solaire, il est équipé sur « tous les côtés, sauf un, d'une isolation multicouche externe (MLI) d'une épaisseur d'environ 60 millimètres, spécialement conçue pour BepiColombo, avec un bouclier thermique externe en Nextel et feuilles de titane ».


L'orbiteur européen MPO recouvert d'une partie de son isolation multicouche qui le protégera de l'environnement très chaud autour de Mercure. ©️ ESA, B. Guillaume
L'orbiteur européen MPO recouvert d'une partie de son isolation multicouche qui le protégera de l'environnement très chaud autour de Mercure. ©️ ESA, B. Guillaume

Sur le côté du MPO qui ne verra jamais le Soleil, Thales Alenia Space n'a pas installé d'isolation mais un « radiateur thermique, conçu pour dissiper à l'extérieur de l'orbiter la chaleur produite en interne par les équipements mais également celle qui parvient à se faufiler par le MLI ». Aussi performante soit-elle, cette isolation multicouche laisse tout de même passer de la chaleur à l'intérieur du satellite qui s'additionne aux calories produites par les instruments et l'électronique de bord dont le « fonctionnement nécessite une plage de température entre 0 et 40 degrés Celsius ».

Quant aux éléments externes, comme le réflecteur d'antenne, qui seront directement exposés au soleil, ils sont protégés par des revêtements blancs spéciaux, « soit en céramique, soit en matériaux diélectriques ». Malgré ces revêtements réfléchissants, leur « température dépassera 400 degrés Celsius » !

S’approcher encore plus près du Soleil
Bien que ces protections thermiques aient été spécialement développées pour BepiColombo, une partie de la technologie et des solutions de conception seront « utiles au bouclier thermique de Solar Orbiter que nous réaliserons ». Cependant, le bouclier thermique de Solar Orbiter a nécessité une évolution de la technologie « puisque la sonde sera encore plus proche du Soleil que BepiColombo et qu'elle pourra atteindre des températures allant jusqu'à 550 degrés Celsius ». Solar Orbiter s'approchera en effet jusqu'à 42 millions de kilomètres du Soleil contre seulement 58 millions de kilomètres pour BepiColombo !

CE QU'IL FAUT RETENIR
Mercure est la planète tellurique la plus petite et la moins explorée de notre Système solaire.
L'arrivée de BepiColombo autour de Mercure est prévue fin 2025, après un voyage de sept ans et neuf manœuvres d'assistances gravitationnelles (une autour de la Terre, deux autour de Vénus et six autour de Mercure).
En raison de la proximité de Mercure au Soleil, la sonde BepiColombo est équipée d'une protection thermique spécifique réalisée par Thales Alenia Space.
POUR EN SAVOIR PLUS
BepiColombo : lancement d'une nouvelle sonde pour percer les secrets de Mercure
Article de Rémy Decourt publié le 19/10/2018

Dans la nuit de vendredi à samedi, Arianespace injectera BepiColombo sur une orbite hyperbolique de libération pour un rendez-vous avec la planète Mercure qu'elle atteindra au terme de sept années de voyage dans l'espace. Cette sonde de l'ESA et la Jaxa est la première mission de ces deux agences à destination de Mercure. Il s'agit d'une mission interdisciplinaire qui vise à envoyer deux sondes spatiales solidaires vers Mercure, la plus petite planète de notre Système solaire et également la moins explorée.

Après le lancement réussi du satellite Aeolus d'étude des vents, Arianespace s'apprête à lancer, dans la nuit de vendredi à samedi, la sonde BepiColombo à destination de Mercure. Si pour Aeolus, Arianespace avait utilisé le lanceur Vega pour l'injecter en orbite basse autour de la Terre, pour mettre BepiColombo sur la route de Mercure, Arianespace utilisera une Ariane 5 ECA, qui vient de réaliser son centième lancement.

Le lancement, prévu le samedi 20 octobre à exactement 3 h 45 min 28 s, heure de Paris, donc dans la nuit de vendredi à samedi, est à suivre en direct sur le site de l'ESA.

Cette sonde est une mission conjointe entre les agences spatiales européenne et japonaise. Elle a été construite par Airbus Defence & Space, à la tête d'un consortium de 83 entreprises issues de 16 pays, avec comme principal partenaire industriel Thales Alenia Space qui a notamment fourni les technologies clés relatives au contrôle thermique qui sont le véritable challenge de la mission.

En effet, il faut savoir que du fait de la proximité de Mercure au Soleil, quelque 58 millions de kilomètres, BepiColombo devra résister à des températures extrêmes. Elle sera exposée à des températures de l'ordre de 300 °C avec des expositions locales du réflecteur d'antenne à 400 °C alors que les instruments et l'électronique sont conçus pour fonctionner à des températures comprises entre 0 °C et 40 °C. Nous aurons l'occasion d'y revenir plus en détail.


La sonde BepiColombo au bâtiment S5 du Centre spatial de Kourou. Elle est ici vue en configuration de vol avec de bas en haut : le module de transfert, l'orbiteur européen MPO, le bouclier solaire, et le Mercury Magnetospheric Orbiter. ©️ ESA/CNES/Arianespace/Optique video du CSG – S. Martin
La sonde BepiColombo au bâtiment S5 du Centre spatial de Kourou. Elle est ici vue en configuration de vol avec de bas en haut : le module de transfert, l'orbiteur européen MPO, le bouclier solaire, et le Mercury Magnetospheric Orbiter. ©️ ESA/CNES/Arianespace/Optique video du CSG – S. Martin

BepiColombo a comme particularité d'être composée de plusieurs modules (dont trois fournis par l'Europe) :

l'orbiteur MPO (Mercury Planetary Orbiter), avec ses 11 instruments dédiés à la cartographie globale et l'étude de la surface de Mercure, portant sur sa forme, sa structure interne, sa géologie, sa composition et ses cratères, et de son atmosphère ;
le bouclier solaire, pour protéger l'engin des quelque 350 °C au voisinage de Mercure ;
le module de transfert MTM (Mercury Transfert Module), destiné à amener les deux orbiteurs dans la région de Mercure. Il assurera l'alimentation électrique et la propulsion pour le voyage Terre-Mercure ;
l'orbiteur MMO (Mercury Magnetospheric Orbiter), fourni par le Japon, est optimisé pour étudier l'environnement de Mercure. Il étudiera le champ magnétique de Mercure et les vestiges de son atmosphère grâce à ses cinq instruments.
Le saviez-vous ?
Après Mariner 10 dans les années 1970 et Messenger (2010-2015), BepiColombo est la troisième mission, et la première européenne, vers Mercure, la plus petite planète et la moins explorée de notre Système solaire. « La moins explorée non pas parce qu'elle n'est pas intéressante mais parce qu'elle est difficile d'accès », explique Álvaro Giménez, directeur du programme scientifique de l’ESA. Avec BepiColombo, l'ESA et la Jaxa se sont donné les moyens de faire progresser notre « connaissance de Mercure, progrès qui bénéficiera des succès de Messenger et des découvertes pionnières de Mariner 10 », précise François Leblanc, planétologue au Latmos.

Un voyage de sept ans avant de percer les secrets d’une planète étonnamment méconnue
L'arrivée de BepiColombo autour de Mercure est prévue fin 2025, après un voyage de sept ans, date à laquelle BepiColombo, après avoir largué le MTM, sera soumis à l'attraction du champ gravitationnel de la planète. Débutera alors une mission scientifique d'une durée d'un an, avec une extension possible d'une année supplémentaire avec, comme principal objectif scientifique, la conduite d'une observation systématique et approfondie de la planète, incluant l'analyse de sa surface et de sa magnétosphère. L'objectif du lancement d'Ariane 5 (VA-245) est d'injecter BepiColombo sur une orbite hyperbolique de libération pour un rendez-vous avec la planète Mercure avec comme paramètres une vitesse à l'infini de 3.475 mètres par seconde et une déclinaison de - 3,8 degrés.

VOIR AUSSI :Mieux connaître Mercure, c'est mieux comprendre le Système solaire
BepiColombo essayera également de mieux comprendre l'histoire de son champ magnétique et de son volcanisme ainsi que des dépôts de glace d'eau que l'on a découverts au fond de nombreux cratères. Caractéristique remarquable, elle sera la première sonde autour de cette planète à pouvoir pointer en permanence au nadir, c'est-à-dire verticalement, exactement sous elle.

Pour en savoir plus sur les difficultés techniques de la mission et le détail des objectifs scientifiques, nous vous invitons à relire l'interview de François Leblanc, planétologue au Latmos et responsable scientifique d'un des instruments, réalisée en juillet 2017.

The Man Dressed In Brown : [a Firefly song]
https://www.youtube.com/watch?v=AboQCiTUBPU

Soldats de la Paix.

yanis la chouette

Messages : 601
Date d'inscription : 24/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Message d'Arecibo et Pioneer Corporation : expression libre et communication éthique dans l'aspect informatique.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum